30 novembre 2005

Star Airlines : la RAM s’explique

L’affaire Air Horizons continue. Star Airlines, qui exploite depuis quelques jours les droits de trafic appartenant auparavant à la compagnie en situation de redressement judiciaire, s’est vue refuser les services handling de Royal Air Maroc.
Cette dernière explique sa décision par le fait que « Star Airlines appartient au même propriétaire que la compagnie Air Horizons qui a accumulé des dettes d’un montant lourd vis-à-vis des services handling de Royal Air Maroc et de la société Atlas Catering (filiale du groupe Royal Air Maroc) ainsi que d’autres organismes au Maroc en particulier l’Office national des aéroports (ONDA). De ce fait, Air Horizons n’a pas respecté ses engagements vis-à-vis de ses fournisseurs au Maroc», explique un communiqué rendu public à cette occasion. Autre motif mis en avant par la compagnie nationale, l’absence de garanties suffisantes concernant la solvabilité de Star Airlines. «Par conséquent, les services handling de Royal Air Maroc ont été amenés à refuser d’assurer les prestations d’assistance aéroportuaire demandées sans règlement préalable en raison de l’incertitude liée à la situation financière de cette compagnie, et afin de protéger les intérêts économiques et financiers légitimes de Royal Air Maroc».