30 novembre 2005

Safi: La Porcelaine comme on aime

Safi, la « ville potière », est l’une des deux provinces qui composent la région de Doukhala-Abda avec El Jadida. A 256 kilomètres au Sud Ouest de Casablanca et à 150 kilomètres au Nord-Ouest de Marrakech, Safi dite « Asfi » en arabe, sur le littorel atlantique Atlantique formant un port extrêmement profitable aux habitants, les safiots.Riche en ressources naturelles rares, dotée d’une morphologie du sol hors du commun, de conditions climatiques très favorables, la ville est parvenue à développer de multiples activités agricoles, industrielles et artisanales, qui aujourd’hui ont une portée internationale. Sur ses surfaces cultivables, on retrouve des cultures diversifiées : des cultures céréalières et fourragères, des légumineuses, des maraîchages, des arboricultures etc. L’agriculture safiote représente 55% de l’activité économique de la ville. Le secteur du commerce et des services de tous les produits locaux industriels ou artisanaux occupent 29% de l’activité économique. Quant au secteur artisanal, même s’il ne représente que 16% de l’activité, il s’avère le pilier du patrimoine culturel et touristique de la région. D’un point de vue démographique, Safi compte environ 850 000 habitants, pour la plupart agriculteurs, éleveurs, miniers, pêcheurs ou potiers. Le taux d’emploi est globalement stable et les programmes d’apprentissage en continu des métiers de la région, est une des réformes professionnelles sensées améliorer la formation des jeunes. Les projets d’alphabétisation de la population, d’aménagement du territoire (système d’irrigation, exploitation minière) et touristiques sont les préoccupations majeures de la municipalité de Safi. La ville de Safi est en outre une ville artisanale regroupant potiers, céramistes, tisserands… Par son abondance en argile , en matière première tel que le genêt servant à chauffer les fours de cuisson, ainsi qu’un savoir-faire artisanal exceptionnel, la ville de Safi est devenue le premier centre africain de poterie et la première école de céramique en Afrique. Triplement médaillée lors des Expositions Internationales de Marseille et de New York, Safi jouit d’une réputation de ville artisanale traditionnelle, et répond à des commandes de poteries provenant des quatre coins du Monde. Le Salon Interméditerranéen de Poterie et Céramique ainsi que l’ouverture du Musée National de Poterie et Céramique témoignent de l’ impact économique que la ville de Safi exerce à l’ échelle mondiale.Safi regroupe plusieurs ateliers potiers, équipés de fours traditionnels de cuisson et répartis sur l’ensemble de la ville, employant ainsi plus de 2000 artisans, permanents et saisonniers confondus. La colline des potiers, le plus grand et le plus ancien site de poterie de la ville regroupe la moitié des artisans potiers; le village de Sidi Abderrahman et la Chaâba.A l’origine, la poterie est un art traditionnel importé de Fès au 19ème siècle par un potier fassi célèbre, Mohammed Langassi qui construisit à Safi le premier atelier de faïence (poterie fine d’argile recouverte d’un émail opaque à base d’étain). Depuis, la ville de Safi est très vite devenue le chef-lieu de la poterie marocaine. Lors d’un séjour inoubliable dans la ville côtière, la Feen équipe s’est immissée dans les fameux ateliers et a découvert un art traditionnel des plus fascinants, observant l’habilité, la créativité et la patience dont font preuve les artisans. C’est avec passion que les artisans nous ont décrit leurs méthodes de modelage, l’acheminement long et minutieux qu’exige chaque sculpture ainsi que tout l’amour qu’ils mettent dans leurs ouvrages.Si cet art de vivre a su se répercuter au fil des années sur tout le Royaume, c’est en grande partie à la famille Serghini que la ville le doit. Potiers et céramistes depuis 7 générations, les Serghini ont su transmettre leur savoir-faire à travers le temps, ont créés les plus grands ateliers actuels de poteries de la région et ont initié les meilleurs artisans. Mélangeant architecture traditionnelle et modernité dans les textures, couleurs et formes, les Serghini ont bâtis un véritable empire autour de la poterie. Notons accessoirement que la famille royale s’approvisionne depuis toujours chez les célèbres potiers, qui honorent les plus grandes quantités de commandes, les plus somptueuses pièces royales : vaisselles, céramique murale, tableaux (huile/aquarelle), vases, objets en fer forgé…Omniprésente dans la ville, la poterie et la céramique ornent la corniche du port de Safi, décorent les plus belles demeures, villas, maisonnettes et restaurants.Le plus grand Tagine du monde a ainsi été
Magazine FEEN 5 3 édifié en Juillet 1999 sur la place Mohamed V de la ville, et est rentré dans le Guinness des records. Un monument de 6, 30 mètres de diamètre et 5 mètres de hauteur, fabriqué et décoré par les plus grands artistes et peintres de la ville, à l’initiative de l’Association des opérateurs économiques d’Abda. Symboliquement, le monument est la fierté de la ville. Ce fût aussi un exploit alimentaire qui nourrît toute la région, de ses 6 tonnes de Boulettes de sardine et de 500 kg de graisse animale. Un festin gargantuesque qui aura nécessité la main d’oeuvre de 200 femmes cuisinières et l’accompagnement musical d’une douzaine de troupes folkloriques. Les teintes et les matériaux utilisés sont extraordinairement variés et font de la ville le lieu de prédilection de tous les chercheurs de trésors naturels. A Safi, le bleu fassi nous souhaite la bienvenue, le blanc nous illumine, le jaune nous ensoleille, le vert nous apaise, le noir nous guète, et le vieux rose nous tire sa révérence. Autant de couleurs provenant pour la plupart du cobalt, des rochers de l’Atlas, de l’argile grise (qui donne le kaolin), de la turquoise, composent l’orgue des couleurs de la ville potière. PROCÉDÉ DE POTERIEModelage. La terre qui contient le sable argileux est totalement débarrassée de ses impuretés afin d’éviter toute floculation de la matière qui entraînerait une mauvaise adhérence de la pâte. Celle-ci est ensuite broyée de manière à obtenir une texture poudreuse homogène que l’on place dans de l’eau durant plusieurs heures.Séchage. La texture ainsi pâteuse est séchée à l’air libre sous le soleil, elle est ensuite concassée en morceaux identiques. L’argile doit obtenir un degré d’humidité favorable pour le modelage.Tournage. Une fois séchée, l’argile est stabilisée, selon les méthodes ancestrales, sur une tour fixée dans une fosse où elle sera façonnée par l’artisan. L’axe de la pièce est maintenu verticalement par un bras en bois actionné par le pied de l’artisan qui fait tourner la girelle. L’artisan travaille sa pièce à l’aide d’objets tranchants appelés mirette. Les accessoires sont simples et primaires, tout repose donc sur l’habilité de l’artisan qui manie et rythme ses gestes répétitifs.
Emaillage. Les étapes de façonnage achevées, la pièce qui a pris forme est enduite d’émail blanc et séchée pendant quelques heures.Four. Enfournement des pièces émaillées à des températures pouvant atteindre 960°C pour l’argile grise et 1100 °C pour l’argile blanche.Estampage et Finition. La pièce est ensuite gravée, décorée, peinte et ensuite vernis puis à nouveau séchée à une température élevée afin de la solidifier au maximum.Les artisans ne travaillent pas uniquement l’argile mais également, le tadelak, les tuiles, le fer forgé, etc... Cette cité chargée d’un patrimoine culturel et artistique authentique, nous parle de l’ histoire d’une tradition qui a su traverser les âges.UN PEU D’ HISTOIRE Rares sont les écrits décrivant la naissance de la ville de Safi. Elle est cependant citée dans les registres antiques sous le nom de «Asfi ».Si l’on en croit le géographe et astronome grec de l’école d’Alexandrie, Claude Ptolémée (110-160 après Jésus Christ), Safi était jadis un petit port local, longtemps occupé par les romains.Au 12ème siècle, sous l’empire Almohade, Safi devient le port de la capitale Marrakech et assure d’importants échanges avec la péninsule ibérique.Au 13ème siècle, dotée d’une urbanisation florissante et d’une nouvelle mosquée centrale, la ville de Safi est considérée comme l’un des plus grands centres religieux à renommée mondiale, avec Alexandrie, Tlemcen, Barqa… facilitant l’organisation du pèlerinage à la Mecque. Les écoles, hôpitaux, et autres institutions naissent dans la ville pour faire d’elle la nouvelle destination économique qui attirera plus d’un conquérant.Au 16ème siècle, l’occupation portugaise sera la conséquence de multiples conflits politiques. Les portugais s’emparent de la ville. Il aura fallu plus de 40 ans avant que les occupants quittent le territoire conquis sous la pression des Saadiens. Ces derniers rétabliront de nouveau la liaison entre le port de Safi et la capitale du royaume de l’époque, Marrakech.Malgré une période de déclin au 19ème siècle, Safi se développera et s’enrichira notamment grâce à son industrie potière. Les activités touristiques à Safi sont diverses et en pleine expansion. La grotte Ghar Gorani et la grotte Charkarkar, non loin de la ville sont aménagées de manière à accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions. D’une altitude allant jusqu’à 405 mètres, les galeries de ces grottes peuvent atteindre 1400 mètres pour le plaisir des touristiques amateurs de spéléologie.La région fortement giboyeuse vous permet aussi de partir à la chasse DÉCO ARTISANAT
Magazine FEEN 5 5 au gibier (pigeons sauvages, perdrix, lièvres, cailles, et en hiver des canards, sarcelles, perdrix anglais…).Au lancer ou à la ligne ordinaire, vous pouvez également réussir de remarquables prises de pêche le long des rochers, étant donné l’abondance du gibier marin safiot.Les stations balnéaires vous accueillent également toute l’année, à moins de 15 kilomètres de Safi, baignez-vous dans l’Océan Atlantique sur les plages de Lalla Fatna, Cap Eddouzza, Souira Lakdima et la Kasbah Hmidouche.Vous trouverez toute sorte d’hébergement à Safi pour un séjour agréable sur la côte safiote, hôtels de 3*** à 4****, campings, location d’appartements. Une ville à découvrir!!INSTITUTIONS À SAFI Délégation Régionale de l’Office National du TourismeTél : +212 044 62 24 96Fax : +212 044 62 45 53Chambre de Commerce d’Industrie et de Service de SafiTél : +212 044 62 30 34Musée National de la Céramique de SafiTél : +212 044 46 38 95 +212 044 61 06 27 +212 044 62 26 47Fax : +212 044 62 65 82http://www.ccis-safi.maPoterie Serghini7, souk de Poterie Tél : +212 044 62 69 10 +212 044 61 16 87 86Fax : +212 037 81 49 80A MarrakechMagasin Exposition SerghiniBoulevard Mohamed VI (ex Avenue de France) Résidence Hivernage 40 000 Marrakech

Nos bonnes adresses:
http://www.3wkom.net/
http://www.maroc-promotion.com/
http://blog.maroc-promotion.com/index.php/
http://www.referencement-2000.com/
http://www.helioscourses.com/
http://www.europcar.ma/
http://www.parcsdelagdal.com/
http://www.riad-jardingrenadine.com/
http://www.terrasse-des-oliviers.com/
http://www.leclosdesarts.com/
http://www.mauresque-immobilier.com/
http://www.3wkom.net/hotel-marrakech/dardjena.php
http://www.aalma.com/villa-marrakech.php
http://www.irocha.com/
http://www.maroc-promotion.com/
http://www.amphora-immobilier.com/